Mystères

Mystères

Camille Desmoulins aurait en effet écrit dans sa prison un texte pour son journal, le Vieux Cordelier, qui aurait dû paraître dans le n°8 et qui commence ainsi : « Vous souvient-il, citoyens et frères, que les tyrans de la féodalité personnifiaient le peuple aujourd’hui souverain sous le nom de Jacques Bonhomme ? Eh bien : S’il m’était permis d’user de cette dénomination presqu’insultante, je vous dirais aujourd’hui : Jacques Bonhomme, sais-tu ou tu vas, ce que tu fais, pour qui tu travailles ? Es-tu sûr que ceux sur qui maintenant tu tiens les yeux ouverts ont réellement l’intention d’achever, de compléter l’œuvre de la liberté ? … »